zoom sur les mains d'un développeur web entrain de taper un script
Entreprises & RH

Développement Web

Table des matières

 

Le marché des développeurs web est en tension.

Recruter des bons développeurs est un véritable challenge pour les recruteurs.

Très demandés, ils n’ont que l’embarras du choix pour trouver un poste et sont très sollicités par les recruteurs qui vont jusqu’à les chasser sur les réseaux professionnels ou autres sites spécifiques au métier. En contactant directement les potentiels candidats sur les réseaux sociaux ou lors d’événements, les entreprises élargissent ainsi le nombre de candidats potentiels ainsi que les chances de réponses.

Dans le recrutement de ces métiers spécifiques aux qualifications techniques importantes et ciblées, les entreprises doivent faire particulièrement attention à leurs annonces. 

Voici les erreurs les plus courantes que les recruteurs font dans la recherche du candidat. Des petites choses qui peuvent paraître anodines et qui sont rédhibitoires pour le développeur web.

 

Dans les annonces publiées :

La faute sur l’orthographe d’une technologie, les candidats y sont sensibles ! Une simple faute pour la personne lambda pourra pour le développeur enlever toute crédibilité à l’annonce et l’entreprise qui recrute. Le candidat préférera s’abstenir de postuler.

  • MailleSQL au lieu de MySQL
  • C# prononcé C dièse au lieu de C Sharp
  • Java Script au lieu de JavaScript

Confondre les différentes technos, pour les non-initiés, il est commun de confondre Java et JavaScript alors que pour un développeur web cela passera pour un manque de connaissance évidente.

Utiliser des buzzwords, ce sont des mots tendances utilisés souvent à tort et à travers, ils révèlent en général un manque de connaissance et de culture sur un sujet technique.

Par exemple :

  • le machine learning
  • le deep learning
  • l’intelligence artificielle (AI pour les intimes)

Le recruteur doit bien savoir ce qu’il recherche comme type de profil pour le poste, le manque de connaissances en interne peut « flouter » les bons critères de recherche du « dev ». Par exemple si l’intitulé du poste ne correspond pas au descriptif du profil recherché qui est détaillé dans l’annonce. Le titre ne doit pas être trop générique et être spécifique au poste. En effet on ne recrute pas un développeur, on recrute un expert du langage informatique.

Par exemple :

  • Développeur C++ H/F
  • Développeur Web Javascript H/F
  • Développeur Back Office CLEVA H/F
  • Développeur Produit BDES H/F

Les différentes grandes familles dans le développement:

jeune femme développeuse web installée devant un grand écran d'ordinateur
  • Développeur front end: il développe la partie « client » des applications web en HTML, CSS et JavaScript.
  • Développeur back end: il développe la partie « serveur » des applications web en PHP, JavaScript, Ruby, Java, etc.
  • DevOps: il gère au quotidien l’infrastructure ainsi que les serveurs sur lesquels sont hébergées les applications web.
  • Développeur full stack: il possède toutes les compétences ci-dessus. Ce poste est plus courant dans les startups.
  • Les développeurs ou ingénieurs systèmes embarqués sont très recherchés par les recruteurs. Ils développent des logiciels permettant d’interagir avec des machines. Ils ont donc de bonnes connaissances en électronique ainsi qu’en programmation C++.