métier du bâtiment: couvreur
Entreprises & RH

Bâtiment – Travaux Publics (BTP)

Table des matières

Aujourd’hui, le numérique offre au secteur de la construction une véritable révolution. Le BTP est devenu un secteur d’avenir et naturellement les besoins en recrutement des entreprises s’intensifient. Le BTP est le sixième secteur d’activité pourvoyeur d’emplois en France avec plus de 270 000 recrutements réalisés dans ce secteur (87 % bâtiment, 13 % travaux publics) en 2019.

Les régions Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur sont les trois régions ayant le plus grand nombre d’entreprises dans le BTP.

Dans le secteur du BTP, plusieurs spécialités recrutent des candidats de tous niveaux, de l’ouvrier qualifié, à l’ingénieur expérimenté en passant par le technicien spécialisé.

 

Les métiers du BTP qui recrutent sans le baccalauréat:

 

Maçon

Le métier de maçon embauche :  8 000 recrutements sont prévues en 2020, selon l’enquête de besoins en main d’œuvre du Pôle emploi, essentiellement dues aux départs en retraite. Premier à intervenir sur un chantier de construction, le maçon titulaire d’un CAP maçon ou constructeur en béton armé du bâtiment, a pour mission de créer les fondations du futur bâtiment, en fonction des instructions du géomètre. Ses revenus peuvent varier entre 2 800 € à 5 400 € par mois en fin de carrière.

 

Plombier chauffagiste

Les recrutements de plombiers chauffagistes restent importants avec plus de 5 005 embauches prévues au cours de l’année 2020. Ces professionnels représentent 4,5% des effectifs du BTP et la profession se féminise (+42% de femmes chauffagistes entre 2018 et 2019). Titulaire d’un CAP monteur en installations sanitaires ou thermiques ses revenus peuvent évoluer entre 2 800 et 5 000 € par mois.

 

Menuisier

Les menuisiers et ouvriers de l’agencement et de l’isolation ont également le vent en poupe. Avec 5 000 embauches en 2019, ce secteur recherche sans cesse des candidats et de nombreux postes restent vacants faute de candidats et/ou de profils adéquats. Titulaire d’un CAP spécialisé menuisier-installateur, charpentier bois, menuisier aluminium-verre, constructeur bois, arts du bois option marqueteur, sculpteur ornemaniste, tourneur, MC parqueteur (1 an niveau CAP) ou d’un BCP menuisier agenceur, son salaire est de 1 800 € brut par mois.

 

Couvreur-zingueur

Le couvreur-zingueur est le spécialiste de la construction et de la réfection des toitures. Il prépare les chantiers et pose les matériaux nécessaires à la construction des toits. Titulaire d’un CAP couvreur  ou CAP étancheur, le couvreur porte plusieurs dénominations telles que couvreur-ardoisier, couvreur en monuments historiques ou couvreur tuilier. Un couvreur installé à son compte peut dégager des revenus confortables en fonction de son carnet de commandes : entre 3 000 et 5 000 € mensuels. Chaque année, à peu près 1 400 emplois de couvreur sont à pourvoir, en France. Une profession qui ne connaît pas le chômage.

 

Peintre en bâtiment

Le peintre en bâtiment reste également très demandé puisque plus 50% des postes ne sont pas pourvus . Dernier professionnel qui intervient sur un chantier de construction, il met la touche finale au chantier. Titulaire d’un CAP ou BP peintre applicateur de revêtements il débute avec 1 700 €. S’il est à son compte un entrepreneur en peinture peut dégager des revenus mensuels allant de 2 300 € à 4 400 €.

Les métiers du BTP qui recrutent avec le baccalauréat:

Électricien

Avec le niveau baccalauréat, vous pouvez candidater au poste d’électricien du bâtiment. Pour cela il faut être titulaire d’un CQP Électricien monteur installateur courants faibles, installateur en équipements électriques ou d’un Bac pro MELEC – métiers de l’électricité et de ses environnements connectés. Ce dernier installe les interrupteurs, les prises, la vidéosurveillance, les systèmes d’alarme et tout ce qui est en lien avec le système électrique d’un bâtiment. Il travaille en lien étroit avec les maçons et les plaquistes.

Dans le domaine du bâtiment, l’électricité est un domaine qui recrute, 8 000 à 9 500 emplois d’électriciens du bâtiment sont créés, chaque année, en France avec des salaires allant de 2 500 € brut par mois.

électricien réparant un câble au sommet d'un poteau

Le BTP est et reste un secteur stratégique français. Fortement impacté par l’économie globale du pays connait, d’après la Fédération Française du Bâtiment, depuis 2017 une croissance persistante marquant le retour en force des métiers du Bâtiment et des Travaux Publics.