Recruteurs

Artisanat

L’artisanat moteur de l’économie française

En rassemblant plus de 510 activités différentes dans des secteurs aussi divers que l’alimentation, le bâtiment, la production et les services, l’artisanat occupe aujourd’hui une place privilégiée dans l’économie française.

L’artisanat se compose essentiellement de petites entreprises, 1,24 million d’entreprises, 290 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 3,1 millions d’actifs dont 180 000 apprentis. Il rassemble 30 % des créations annuelles d’entreprises en France.

Être artisan Français c’est entretenir, cultiver et transmettre le savoir-faire traditionnel Français tout en sachant se moderniser avec l’utilisation de technologies de pointe. C’est grâce à cette évolution constante doublée de traditions que l’artisanat sait confirmer sa place de « Première entreprise de France ».

Quelques chiffres :

  • Une population majoritairement masculine avec 23% des artisans sont des femmes
  • L’artisanat séduit à nouveau les jeunes, 30% des artisans ont plus de 50 ans

Des métiers très divers qui doivent faire face à l’industrie ou travailler en parallèle avec elle

  • En première position on retrouve les métiers du bâtiment ce qui représente quasiment la moitié des activités artisanales avec 450 000 entreprises (49% des artisans). Les métiers de : plombiers, serruriers, peintres, électriciens, carreleur, charpentier, chauffagiste, couvreur, maçon… Des interventions chez les professionnels et les particuliers.
  • En seconde position : Les services qui représentent un peu moins d’un tiers des activités de l’artisanat en France aujourd’hui (29%). Il s’agit notamment des métiers de cordonnier, de couturier, de bijoutier, diamantaire, maréchal-ferrant, taxidermiste, coiffeur, esthéticienne, fleuriste, tailleur…
  • En troisième position : La production, elle concerne 14% des métiers de l’artisanat. Il s’agit des métiers liés au traitement et à la fabrication de matières premières, quelles qu’elles soient.
  • En quatrième position : Les artisans spécialisés dans l’alimentation sont les boulangers, les chocolatiers, pâtissiers, les bouchers, les volaillers, fromager et poissonniers qui sont 8% à représenter la gastronomie française dans toute sa splendeur. Des métiers de bouche où le savoir-faire et la qualité priment par-dessus tout mais doivent faire face à une forte concurrence industrielle.
  • En dernière et cinquième position. L’artisanat d’art qui englobe près de 200 métiers différents dans des domaines très variés comme : L’architecture et les jardins, l’ameublement et la décoration, la bijouterie, le métal, le bois, la cramique, la mode,  les accessoires, le textile, le cuir… Ces derniers concernent la fabrication traditionnelle, la restauration ou encore la création.

L’artisanat est encore mal connu et fait l’objet de nombreuses d’encore trop d’idées reçues. Pourtant quoi de plus valorisant pour un individu que de pouvoir s’épanouir dans un travail dans lequel il faut mettre en pratique un savoir-faire à la disposition de particuliers et de professionnels.

Il reste très important, voir nécessaire, pour les artisans de pouvoir perpétuer leur savoir-faire, leur passion leur amour du métier en formant et recrutant des nouvelles recrues. Pour cela la Chambre Des Métiers et de l’Artisanat ainsi que cela de nombres associations sont là pour accompagner les artisans dans leur quotidien.