zoom sur la main d'un homme frôlant des épis de blé
Entreprises & RH

Agriculture

Table des matières

Le recrutement des saisonniers, c’est des centaines de milliers de postes qui sont à pourvoir chaque année. Selon Pôle Emploi, ils représentent environ 34% des recrutements en 2019. Le recrutement des saisonniers se fait au rythme des saisons et il est différent selon les régions et des activités associées : récoltes agricoles, restauration et hôtellerie en zone touristique, activités sportives, animation (vacances scolaires).

Tous les secteurs sont amenés à embaucher des saisonniers que ce soit pour des remplacements de titulaires en congés ou pour répondre à la saisonnalité de certaines activités que sont l’agriculture, l’industrie, le tourisme ou l’hôtellerie-restauration. Les possibilités de métiers ne manquent pas mais la main d’œuvre reste pourtant difficile à trouver et à convaincre.

 L’agriculture est le plus important pourvoyeur d’emplois saisonniers.

En France, on estime à plus de 300 000 le nombre d’emplois saisonniers rien que pour les vendanges entre septembre et octobre. Les activités de cueillette sont celles qui génèrent le plus d’emplois.

 

Employés saisonniers : Comment bien les 

recruter ?

Pour tout chef d’entreprise le recrutement est un acte important et complexe. Il est encore plus complexe pour le recrutement des saisonniers. En effet le recrutement se fait sur des courtes périodes, un important turn-over, il peut vite être une perte de temps et bien sûr une perte financière pour l’entreprise.

S’il est bien organisé le recrutement d’un saisonnier n’est pas plus compliqué que tout autre recrutement.

 

Pourquoi fidéliser les salariés saisonniers :

La fidélisation des salariés saisonniers représente un double intérêt pour les entreprises. En effet, en plus d’améliorer les coûts relatifs à la gestion du personnel (coûts liés aux nouvelles procédures de recrutement : formalités, intégration, formation), elle permet également de préserver les compétences essentielles à la saisonnalité. La fidélisation d’un saisonnier qualifié et compétent fera gagner du temps et de l’efficacité pour le recruteur.

Comment fidéliser :

En misant sur une offre d’emploi attractive avec certains avantages comme :

  • La mise à disposition d’un logement proche du travail
  • 2 jours de repos successifs
  • Une rémunération attractive
  • Une bonne intégration des employés
  • Une bonne ambiance au sein de l’équipe 

En leur proposant une formation

Vous pouvez proposer à vos salariés saisonniers une formation entre 2 saisons pour les professionnaliser, les qualifier et sécuriser leur emploi. Cela rendra encore plus attractif votre recrutement.

plants de tomates

Depuis début 2018, le FAFIH (Fonds d’Assurances Formation de l’Industrie Hôtelière) a mis en place dans diverses régions de France, le dispositif “PRO-SAISONS” permettant aux saisonniers d’alterner périodes professionnelles en saison et formation entre 2 saisons. Le coût de formation est intégralement pris en charge par l’un des partenaires du projet (Fafih, Fongecif ou Pôle Emploi). En outre, le maintien total ou partiel de la rémunération est possible (selon la situation du saisonnier).

 

Une fois le bon élément repéré, quels sont les formalités d’embauche à respecter ?

  • Effectuer une Déclaration Préalable A l’Embauche (DPAE),
  • Inscrire les salariés saisonniers sur le registre unique du personnel,
  • Remettre au salarié un contrat de travail écrit avec une copie de la DPAE (ou accusé de réception), et le contrat de mission en cas de mise à disposition.

Pour le recruteur il est intéressant de proposer un bilan aux salariés en fin de saison. Ainsi, vous pouvez faire le point et rendre déjà attractive la saison prochaine en faisant que le salarié se projette vers l’avenir. Il ne faut pas hésiter à relancer les meilleurs éléments saisonniers lors de la basse-saison afin de prévoir la haute saison. Il faut être réactif et prévisionnel.

Une reconduction possible du contrat de travail pour les saisonniers

Cette reconduction s’applique à « Tout salarié ayant effectué au moins 2 saisons dans une même entreprise sur 2 années consécutives ».

L’objectif de cette reconduction et de :

  • Valoriser la carrière des salariés par l’amélioration des droits du travail
  • Fidéliser le salarié
  • Faire gagner du temps à l’employeur dans la recherche de nouveaux éléments et dans le recrutement
  • Il n’est plus nécessaire d’effectuer une période d’essai

La crise, engendrée par le coronavirus, a entrainé de manière simultanée une surconsommation et donc une surproduction mais aussi un déséquilibre des filières entières. En effet avec la fermeture des frontière la main d’œuvre étrangère, composant en temps normal, 40% des besoin de main d’œuvre totale française, n’a pu être employée.

serre d'épinards

En conclusion les agriculteurs qui avaient l’habitude de faire venir des saisonniers non originaires de leur région doivent cette année faire face à une difficulté supplémentaire. En effet, depuis l’arrivée de la COVID-19 et des directives sanitaires qui l’accompagne, les agriculteurs sont face à une difficulté supplémentaire de taille : Loger leurs saisonniers individuellement pour respecter la distanciation sociale et l’interdiction de l’hébergement collectif, dans toute la France. Il faut donc pouvoir proposer des logements individuels aux saisonniers, une vraie contrainte pour le recruteur et le salarié.

KeeSeeK est le 1er agrégateur géolocalisant tous les logements meublés temporaires autour de chaque offre d’emploi. Nous facilitons la mobilité géographique et professionnelle des salariés ou des personnes en formation en associant un logement temporaire à l’offre d’emploi.

Vous souhaitez recruter des saisonniers sans limite géographique, KeeSeek vous facilite vos recrutements via l’offre de logements meublés proches des lieux de missions et des exploitations et, au besoin, vous apporte une solution à la mobilité.  Notre objectif est d’aider les agriculteurs dans leur processus de recrutement.