Mobilité professionnelle

Assurance locative

Louer un bien c’est vouloir s’assurer d’une rentabilité sans faille. En tant que propriétaire, votre plus grande crainte est que votre locataire ne s’acquitte pas de son loyer. Sachez qu’il existe plus d’un type de garantie vous permettant de louer votre bien en toute tranquillité.

La première garantie est l’exigence d’un garant 

Pour assurer que votre futur locataire paiera bien ses loyers, il faut vous assurer de sa solvabilité. Le futur locataire doit vous mettre à disposition l’ensemble des pièces prouvant sa capacité à payer le loyer. 

  • une pièce justificative de domicile : (les 3 dernières quittances de loyer, une attestation du précédent bailleur indiquant que le locataire est à jour de ses loyers et charges)
  • un ou plusieurs documents attestant de ses activités professionnelles (attestation de l’employeur, contrat de travail,..)
  • un ou plusieurs documents attestant des ressources (bulletins de salaires, fiche d’imposition,..)

Le bailleur doit être en mesure de voir s’il peut vivre à côté, après avoir payé le loyer. En général le salaire demandé alors correspondre à au moins deux fois le coût du loyer. C’est pour cela qu’on demande à ce que le futur locataire gagne 2-3 fois le montant du loyer. 

Dans le cas où le salaire du futur locataire couvre tout. Vous pouvez demander à ce qu’il vous propose un garant physique. Vous lui demanderez les mêmes pièces justificatives, qui justifieront s’il est solvable. Il doit à son tour pouvoir payer son propre loyer, ainsi que le loyer de son proche. On demande à ce que le garant gagne un équivalent à 3 ou 4 fois le montant du loyer demandé.

Le garant devra payer seulement en cas d’impayés. 

Le garant devra comme le locataire, signer un contrat dit acte de cautionnement. Il certifie que le garant sait dans quoi il s’engage. Il devra aussi, signer le bail comme le futur locataire. 

Vous pouvez aussi en tant que propriétaire souscrire à une Garantie des Loyers Impayés (GLI) 

Cette garantie fonctionne comme une assurance. En guise de cotisation, tous les mois vous versez un montant, qui couvrira les impayés de votre locataire.

Selon la caisse d’assurance dans laquelle vous cotisez, vous avez des engagements différents. Si votre locataire dégrade votre logement, vous pouvez vous faire remboursé et/ou indemnisé. Il y a aussi des indemnisations prévus en cas de vacances locatives. Vous pouvez même vous faire remboursé des frais de contentieux si la procédure va jusqu’à la. Cette garantie dure toute la durée du bail.

Pour que cette assurance prenne vie, plusieurs conditions doivent être respectées : 

  • Le locataire doit être en CDI (contrat à durée indéterminée)
  • Le loyer ne représente pas plus d’1/3 des revenus du locataire
  • Le logement doit être uniquement à usage d’habitation
  • Le locataire en place ne doit pas avoir eu d’impayés ou de défaillance au cours des 6 derniers moi. 

Pour avoir accès à ce type de garantie, comptez entre 3 et 3,5% du montant du loyer. 

Si vous êtes locataires, il y a la garantie Visale

Financée et mise en place par Action Logement, cette garantie est gratuite.

C’est le locataire qui doit entamer les démarches, en envoyant son dossier, après l’obtention du visa en ligne. Ce visa est un certificat qu’Action Logement desservira s’il accepte le dossier. Ce visa devra remplir certaines conditions et selon, son dossier sera donc accepté et validé. Cet acte pourra alors le garantir et il obtiendra un acte de cautionnement comme s’il avait un garant physique. 

La garantie Visale couvre 36 mois de loyers et de charges impayées. Elle garantira sur toute la durée d’occupation du locataire. Les loyers et charges peuvent être garantis jusqu’a 600€, hors Ile de France. Action Logement se portant garant, agira en recouvrement pour le compte du locataire en cas d’impayés de celui-ci.

Visale est réservée aux moins de 30 ans sous certaines conditions. Elle garantit tous les salariés en mobilité et le bail mobilité fonctionne essentiellement avec Visale. Tous salariés en mobilités bénéficient du bail mobilité. La Garantie Visale fonctionne alors pour tous âges, à la seule condition que la personne soit un salarié en mobilité. 

Qui peut bénéficier de la Garantie Visale ?

  • Les moins de 30 ans, salarié, alternant ou étudiant. 
  • Les plus de 30 ans, si sont en contrat CDD doivent être salarié depuis moins de 6 mois, salarié du domaine agricole, ou du secteur privé. 
  • Être en période d’essai 

Du point de vue du bailleur, le logement doit aussi avoir des conditions spéciales : 

Le bailleur devra attendre que le futur locataire lui donne l’attestation (le visa) de la garantie avant de s’engager dans un quelconque bail.

À savoir : le loyer ne devra pas dépasser les 1500€ en Ile de France et 1300€ sur le territoire français.  

Mais, il y a aussi les garants privés  

Payantes, les garants privés sont sans restrictions et ouvertes à tous. 

Elle fonctionne de la même manière que la garantie publique. Il faut remplir un dossier en ligne. La demande traitée (dans la même journée), le locataire reçoit son certificat d’éligibilité. C’est mieux s’il accroche son visa à son dossier pour que le propriétaire le voit.

Ce certificat est valide partout sur le territoire français.

Communiquez cette bonne nouvelle sur le site du garant privé, partenaire de KeeSeeK pour qu’ils activent la garantie. Vous payez seulement si votre garantie est activée. 

Les prix de cette garantie sont calculés en fonction de 2 critères :

  • Montant du loyer
  • Nombre de personne voulant habiter dans les lieux. 

Le montant demandé pour cette garantie est moindre. C’est en fonction du nombre de personne qui habiteront les lieux. Il sera à renouvelé chaque année, sauf si le propriétaire ne vous relève de cet engagement. 

Ne craignez plus de louer votre logement en meublé! 
Aujourd’hui, toutes ses garanties sont faites pour rassurer le bailleur et lui garantir la rentabilité de son bien.
En plus sur KeeSeeK nous vous assurons des locataires-salariés pour la période que vous souhaitez. 

N’hésitez plus et rejoignez-nous !