Travailler dans un grand groupe ou dans une start-up ?

Travailler dans un grand groupe ou dans une start-up ?

Bannière KeeSeeK

Travailler dans un grand groupe ou dans une start-up ?

C’est une question que de plus en plus de jeunes diplômés se posent.

En effet, depuis le succès des start-ups telles que Uber et Airbnb, le choix de travailler en grande entreprise n’est plus forcément considéré comme la voie royale, et choisir sa voie peut aujourd’hui représenter un véritable dilemme pour les jeunes diplômés.

Pour vous aider à faire votre choix, KeeSeeK vous a réuni 4 points primordiaux à confronter lors de votre réflexion.

1. L’ambiance de travail

Du coté de la grande entreprise, l’ambiance de travail et les relations sont souvent formelles.

De par l’importance de la hiérarchie, il est assez rare d’aller boire un café en rigolant avec son supérieur.

D’un autre côté, dans le milieu des start-ups, il est bien plus courant de créer des liens amicaux avec ses collègues.

En effet, ceux-ci étant moins nombreux que dans une grande entreprise, il est plus facile et plus rapide d’apprendre à les connaître.

Cependant il sera plus compliqué pour vous de créer des limites précises entre votre vie professionnelle et personnelle.

2. Le revenu

Entre une start-up et une grande entreprise, les salaires peuvent fortement varier.

En effet, les salaires à l’embauche ont tendance à être plus généreux en grande entreprise et peuvent en plus être complétés par des primes, des tickets restaurants, une aide financière au déplacement.

Cependant, même si sur le papier les augmentations sont possibles, elle sont très difficiles à obtenir et il est courant pour des employés d’être bloqués à un seuil de salaire défini par leur diplôme.

Du côté de la start-up, les salaires à l’embauche sont souvent assez peu attractifs, et les avantages sociaux peu nombreux…

Cependant, le salaire en Start-up est généralement croissant avec le développement de l’entreprise, et l’implication personnelle fini souvent par payer.

Sachez toutefois que le milieu de la start-up est plus risqué et que la pérennité de votre job n’est pas forcément assurée.

3. Les responsabilités

Au sein d’une grande entreprise, vous appartenez à un service défini, ainsi, votre rôle est spécifié et vous savez à quoi vous attendre, vous aurez ce pour quoi vous avez signé.

Cela peut être rassurant pour certains et ennuyeux pour d’autres.

Dans le milieu de la start-up, les responsabilités sont souvent beaucoup plus importantes.

En effet, les équipes étant plus restreinte il est très courant que les fonctions se croisent et s’échangent de temps à autres alors ne vous étonnez pas si un jour le community manager se retrouve à jouer le commercial : Bienvenue dans le monde de la start-up !

4. L’accomplissement personnel

Au sein d’une grande entreprise, il est souvent difficile de faire valoir ses idées et de les mettre en oeuvre.

Faire partie d’une grande entreprise, c’est souvent faire partie d’un système qui était là avant vous et le sera après, et à moins de décrocher un haut poste à responsabilité, il vous sera difficile de faire les choses comme vous l’entendez et d’amener l’entreprise dans la direction que vous souhaitez.

A l’inverse, au sein du start-up, vos idées ont beaucoup plus de chances d’être entendues.

Vous ferez partie du développement et de la création de l’entreprise.

Vous verrez concrètement les résultats de vos actions et leur impact sur l’évolution de l’entreprise.

Pour conclure, il est important de se poser les bonnes questions.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, alors posez vous et prenez le temps de peser le pour et le contre, de cibler vos besoins et vos envies !