Génération Z : comment la manager ?

Génération Z : comment la manager ?

Une groupe de travail se fait un "check"

Imaginons que vous ayez suivi les de conseils de notre article sur «  Génération Z : quatre questions de recruteurs  », et recruté l’un d’entre eux. Vous l’accueillez aujourd’hui, mais vous vous posez une question essentielle : comment manager un natif de la Gen Z ? Découvrez dans cet article leur manière d’évoluer, de travailler et de penser au sein de l’entreprise.

« Il vaut mieux leur donner des objectifs et les laisser travailler par eux-mêmes »

Eric Delcroix, consultant chez Atlantico


Intérêts et motivations de la génération Z

  • Plaisir et travail doivent aller de pair pour les natifs de la Gen Z. Marqués d’un fort besoin de développement personnel, il leur est aussi important de pouvoir mettre à profit leur compétences professionnelles que leurs soft skills . Ils le savent bien, ces compétences personnelles ou interpersonnelles sont de plus en plus recherchées en entreprise.
  • L’une de ces “compétences douces” est leur soif d’entreprendre. En effet, 72% d’entre eux veulent créer leur boite, l’entrepreneuriat comme vecteur de challenges, de diversité, de liberté d’action et de leur propre vision du management. Couplez ceci à une équipe de leurs semblables pour obtenir un vivier d’idées qu’il est parfois difficile à canaliser, qui, s’il est bien organisé, peut devenir très efficace.
  • Aussi, ils ne perçoivent pas l’échec comme une fin en soi. L’apprentissage par l’erreur faisant partie de leurs codes, ils préfèrent parfois échouer que de réussir du premier coup, c’est même l’occasion de réitérer en prenant une “trajectoire” différente.
Une équipe de jeunes travaille ensemble avec leurs ordinateurs en manifestant de la joie et un esprit d'équipe.
Favorisez le travail d’équipe, ils aiment la collaboration !

Ce qu’ils n’aiment ou ne veulent pas

  • La routine, ils la fuient. Les natifs de la génération Z ont un besoin de nouveauté, de découverte et ne tiennent pas en place à l’approche de l’ennui. N’hésitez pas à diversifier leurs missions et essayer de les inciter quotidiennement à la polyvalence pour les maintenir productifs. Un bon nombre d’entre eux sont également repoussés par les activités ou les tâches répétitives.
  • Ne cherchez pas à les canaliser. Ce sont d’énergiques créatifs, ils veulent une liberté de mouvement qui leur permettra de vous prouver que vous avez eu raison de leur faire confiance. Limitez également le plus possible les contraintes, bien qu’il en faille toujours un tant soit peu.
  • Le management dit de la « vielle école » ? Ça ne les intéresse pas, leur rapport à l’autorité est différent. Soyez un leader, pas un boss. S’ils n’ont pas cette faveur, ils pourraient perdre en efficacité rapidement, voire pire, perdre intérêt dans leur travail. Et que signifie perte d’intérêt pour la Gen Z ? La recherche de nouvelles opportunités, à l’extérieur de votre entreprise.

Vous l’avez compris, pour manager cette génération il faut…

  • Leur donner un environnement de travail agréable, où encore une fois, ils pourront allier travail et plaisir. Par exemple, il a été montré que proposer un espace repas, détente ou une salle de sport sont de bons moyens de booster leur productivité.
  • Leur offrir des challenges ! Tant qu’elle reste humaine et réalisable, ils aiment la difficulté, elle leur permet de se dépenser. Assurez-vous par ailleurs de leur donner des feedbacks rapides sur l’avancé de leur projets et missions.
  • Revoir le système de management. La génération Z n’a pas de mal avec l’autorité, tant que celle-ci est bienveillante. Ils admirent le manager entreprenant en qui ils peuvent faire confiance, qui sait les écouter et qui valorise leur travail.

« Je leur confie régulièrement des missions ponctuelles en plus de leurs objectifs à tenir sur un an et demi. Il faut les challenger en permanence pour ne pas les ennuyer »

Alexandra Gaudin, Agence Australie

Pour conclure, il est primordial de connaître les attentes, besoins et motivations des natifs de la génération Z avant même du recrutement afin de pouvoir les manager de la meilleure façon. Bien différente des générations précédentes, sachez leur donner l’opportunité de vous surprendre à leur manière !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *