Louer un hébergement sans CDI : Quelles sont les solutions ?

Besoin d'aide pour votre mobilité ?

KeeSeeK vous accompagne dans votre mobilité grâce à ses 150 000 logements dédiés aux professionnels aux prix les plus avantageux !

0 %
des salariés passant par KeeSeeK trouvent un logement en moins de 48h

Aujourd’hui, louer un appartement sans CDI (Contrat à Durée Indéterminée) est la bête noire de toutes les catégories d’actifs qui ne peuvent justifier de revenus continus auprès des propriétaires, malgré l’existence même de ces revenus obligeant les salariés et les professionnels à trouver des solutions annexes dans le parc touristique à des prix exorbitants.

En fait, de nombreuses personnes vivent de l’enchaînement de contrats précaires à commencer par :

  • Les CDI en période d’essai

Parfois, même un CDI ne suffit pas ! La principale source d’incertitude pour le bailleur est la période d’essai renouvelable. Sa durée maximale peut atteindre 6 mois pour un cadre. Durant tout ce temps, le salarié peut ne pas être maintenu dans son emploi et le propriétaire peut refuser son dossier par peur de ne pas avoir les ressources suffisantes pour le loyer.

  • Les CDD (Contrats à Durée Déterminée) de 5 ans 

Ce type de contrat de contrat se trouve dans l’armée par exemple, il permet à son titulaire de voir à moyen terme mais peut tout de même garantir un revenu pour une durée d’au moins 5 ans.

  • Les intérimaires

Par définition, ceux-ci vont de mission en mission, et son généralement flexible pour travailler dans tout type de secteur et ont parfois des périodes d’inactivités impliquant une baisse de revenus voire des revenus incertains.

  • Les intermittents du spectacle

Tout comme les intérimaires, les intermittents dépendent de la production des spectacles dont les contrats peuvent aller de la semaine à plusieurs mois voie années. Leurs revenus dépendent bien évidemment de leur activité professionnelle souvent en dent de scie.

  • Les entrepreneurs
  • Les travailleurs qui sont à leur compte et ne peuvent pas garantir un revenu suffisant ou régulier, rencontrent la même difficulté.
  • Les Freelances ou auto-entrepreneurs : leurs revenus dépendent de leur clientèle qui peut varier d’un mois sur l’autre.
  • Les « startupeurs » peuvent difficilement justifier de revenus réguliers. Contrairement aux chefs d’entreprises établis, le jeune startupeur ne peut présenter des résultats positifs et donc engageants pour garantir une location.

Quelles solutions pour louer sans justifier de revenus réguliers ?

Trouver un appartement sans CDI est donc compliqué obligeant les professionnels à chercher à se loger via des sites de logements touristiques de type Airbnb ou Abritel mais ce type de location est chère sur le long terme. Et lorsque vous chercher au-delà du mois les garanties sont souvent nécessaires.

C’est pourquoi KeeSeeK a inventé la location « prête à l’emploi » permettant aux professionnels en voyage d’affaires, en mobilité professionnelle ou répondant simplement à l’emploi, la mission ou à la formation de bénéficier d’une solution de logement le temps nécessaire à la durée du contrat effectué.

Vous êtes un professionnel en mobilité, vous venez d’être recruté ou muté, vous pouvez dorénavant vous loger facilement au plus proche de l’emploi. 

+ 0
logements professionels sont disponibles sur KeeSeeK

Des logements professionnels à prix avantageux

Trouvez le logement idéal pour votre déplacement professionnel !
Retrouvez des milliers d’offres d’hébergements de tous types : appartements meublés, gîtes, appart hôtels & hôtels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *