Les métiers en tension

Les métiers en tension

metier

Bien que le chômage perde du terrain, il reste élevé dans notre pays, pourtant certains secteurs peinent encore à recruter.

Au vu du contexte économico-social plus que compliqué en ce début d’année, les perspectives d’embauche se sont maintenues dans certains domaines.

→ Un métier est dit en tension quand les offres d’emploi émises sur le marché du travail sont plus nombreuses que les demandes déposées.

A contrario, les métiers dits émergents représentent de nouveaux métiers qui apparaissent à mesure que les usages et besoins de notre société évoluent.

Selon l’enquête Besoins en main-d’œuvre (BMO) réalisée par Pôle emploi, 50,1% des recrutements sont jugés difficiles par les entreprises en 2019. Cette enquête mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l’année à venir, qu’il s’agisse de créations de postes ou de remplacements de postes. 

Les métiers qui ont du mal à recruter d’après l’enquête BMO

Les métiers agricoles :

Les viticulteurs, arboriculteurs, cueilleurs, agriculteurs. 

Les métiers de l’hôtellerie-restauration

Les serveurs de cafés et de restaurants, cuisiniers, employés de l’hôtellerie.

Les métiers de services aux particuliers :

Les aides à domicile et aides ménagères, aides-soignants.

Les métiers de services aux entreprises :

Les agents d’entretien des locaux, ouvriers, ingénieurs, cadres études et R&D informatique, attachés commerciaux, conducteurs routiers et grands routiers.

Un métier peut-être en tension car …

  • C’est un emploi saisonnier ou de très courte durée.
  • Il s’agit d’un secteur d’activité souffrant de déficit d’attractivité.
  • La réalité de ce métier est méconnue.
  • Cet emploi propose conditions de travail sont peu attractives.
  • L’emploi demande des qualifications supérieures à ce que les candidats proposent.
  • Ou alors qu’il s’agit d’un mélange des critères cités précédemment.

Comment rendre ces métiers plus attractifs ?

Il est nécessaire pour les entreprises de retravailler leurs offres de formation ainsi que leur image pour qu’elles soient en concordance avec les besoins actuels du marché de l’emploi. Cela représente un réel enjeu quand il s’agit d’attirer un candidat mais aussi de le fidéliser grâce au projet d’entreprise. Travailler la marque employeur des entreprises est donc devenue indispensable pour les recruteurs.

Un autre moyen serait de promouvoir les métiers en tension dans le but d’augmenter la visibilité et l’attractivité de ces métiers auprès des candidats. 

La mobilité professionnelle, au cœur des enjeux pour l’emploi

De plus en plus de français sont aujourd’hui prêt à bouger pour trouver un emploi qui réponde mieux à leur attente. La mobilité professionnelle est donc devenue un véritable enjeu pour ces métiers en tension. KeeSeeK accompagne les chercheurs d’emploi et les entreprises pour favoriser cette mobilité en proposant une offre combinée emploi + logement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *