Le sport : un bon moyen de booster ses collaborateurs

Le sport : un bon moyen de booster ses collaborateurs

sport-entreprise

Selon une étude Gymlib-OpinionWay, les salariés français estiment qu’il existe dans la pratique d’un sport plusieurs vertus pour eux et leur entreprise.

L’étude intitulée «les salariés et le sport en entreprise » vise à évaluer « l’intérêt de la mise en place de programmes de sport pour les salariés ». Ceci pour savoir s’ils peuvent « être un levier d’amélioration sur le sujet du bien-être au travail».

Cette enquête semble indiquer que l’épanouissement au travail reste un élément déterminant pour le collaborateur. Que ce soit dans le choix de l’entreprise ou dans sa productivité.

Le sport n’est pas assez pris en compte par l’employeur, selon les salariés

En effet,  s’ils sont 44% d’entre eux à penser que leur entreprise ne se préoccupe pas assez de leur bien-être, une proportion plus grande encore de 59% estime que son employeur «ne s’intéresse ni au sport, ni aux pratiques sportives de ses collaborateurs » et se déclare ainsi « insatisfaite de l’offre d’activité sportive » proposée par leur entreprise. Or 74% des sondés considèrent qu’une activité sportive et régulière permet de se « sentir bien au travail ». Les deux autres critères majeurs étant l’équilibre vie privée/professionnelle (95%) et l’intérêt du métier (94%). 68% seraient ainsi prêts à faire du sport. Mais à la condition qu’une partie des frais s’y afférant soit pris en charge par l’employeur.

Soigner l’attractivité de l’entreprise

D’autre part, le bien-être au travail est désormais un critère essentiel lors de la recherche d’ un emploi. Il est donc important que les entreprises s’adaptent à cette tendance et y répondent. Afin d’obtenir les meilleurs talents.

Et à en croire les chiffres de ce sondage c’est le genre de service qui peut permettre cela.

En effet, pour les salariés les bénéfices sont nombreux et affectent leur employeur par effet de ricochet. Parce qu’au delà de la santé des salariés, premier bénéfice pour 77% des répondants, c’est aussi l’image de l’entreprise qui est concernée selon 73% des sondés. Mais également l’ambiance générale au travail pour 70% d’entre eux.

Mais attirer les talents n’est pas tout. Il faut savoir ensuite les retenir.

Fidéliser les collaborateurs

Selon cette enquête, 57% des salariés envisage de rester dans leur entreprise si celle-ci propose des activités physiques. Ce pourcentage monte jusqu’à 67% chez les Millenials. En effet, ils sont plus soucieux de leur environnement de travail et très portée sur le sport. Pour cette population, le sport est un vrai moyen de fidélisation que les entreprises doivent prendre en compte.

En effet, en plus de l’enjeu de santé, le sport contribue à l’image et à l’engagement des collaborateurs.

 Améliorer la productivité

66% des salariés bénéficiant d’une offre de sport estiment que « les salariés sont motivés » . Tandis que  seulement 9% des salariés s’estiment motivés dans celles ne proposant pas ce type de service.

Ce qui est compréhensible quand on constate que la pratique d’un sport permet une meilleure cohésion d’équipe mais également de mieux gérer son stress. Il ne peut résulter de tout cela qu’un accroissement de la productivité.

Un soutien des chefs d’entreprises qui ne se traduit pas encore bien dans les faits

Un sondage réalisé cette année par l’application de mesure de bien-être au travail Our Company révélait pour sa part que les sports individuels étaient privilégiés par les salariés. De quoi faciliter l’aménagement de salles de sports pour les entreprises.

Et preuve que la question du sport est depuis longtemps source de réflexion pour les employeurs , le Medef et le ministère des sports indiquaient l’an passé que la majorité des chefs d’entreprise étaient favorables à la pratique sportive chez les salariés. Un soutien qui, pourtant, ne se transforment que rarement en actions concrètes. Seulement 7% d’entre eux favorisent le sport au sein de leur structure. Le problème étant que, pour l’entreprise, il est plus naturel et évident d’embaucher un salarié supplémentaire ou investir dans de nouvelles machines, que de faire installer une salle de sport en sous-sol. De manière générale, seuls certaines entreprises, dans l’esprit start-up, se proposent aujourd’hui de favoriser réellement la pratique du sport en entreprise

 

 

Face au défi de la captation et de la fidélisation interne des talents, il semblerait que le sport soit l’une des solutions. Ce n’est ce pendant qu’une partie de la résolution de ce défis. Nous savons, par exemple, que les questions de mobilités professionnelles doivent être adressées au mieux. Et ce pour assurer que les meilleurs talents soient toujours plus proche de vos entreprises.

 

 

Découvrir KeeSeeK