Le salaire : sujet qui fâche pour 1 français sur 10

Le salaire : sujet qui fâche pour 1 français sur 10

Le salaire : sujet qui fâche pour 1 français sur 10

En plein dans l’actualité du moment, une étude a été faite sur le rapport des Français au salaire. Il s’avère que Le taux de «satisfaction» constaté (43%) est l’un des plus bas d’Europe.

Focus

L’étude

La grogne des «gilets jaunes», qui a marquée la fin d’année 2018, a révélée que les sentiments des Français sont contrastés par rapport à leurs fiches de paies. Une enquête menée par le cabinet ADP, spécialiste en RH a cherché à analyser la satisfaction des salariés au moment d’être rémunéré. Ainsi, 2500 salariés ont été interrogés en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et aux Royaume-Uni, avec un spectre relativement large en terme d’âges, de sexes, de niveaux de salaire … Afin de permettre une représentativité conséquente.

Les chiffres en détails pour la France

En France, 14% des Français évoquent la «déception» qu’ils ressentent lorsqu’ils découvrent leurs paies. L’enquête montre même que 12% des interrogés ressentent de la frustration, voire de l’anxiété (3%) ou de la jalousie (2%). Un pourcent seulement dit être surpris lorsque tombe la paie. Toutefois l’enquête ne précise pas s’il s’agit d’une bonne ou une mauvaise surprise… Cependant, en cumulant l’ensemble des chiffres pour la France, c’est 32% d’insatisfaction soit l’un des taux les plus de satisfaction en Europe.
Malgré tout, une part plus importante de Français semblent satisfaits par leur paie à la fin du mois. En effet, 43% éprouvent de la «satisfaction», 10% du «soulagement», 9% de la «joie» voire même de l’ «excitation» pour 3% des personnes qui ont répondus au questionnaire. Autrement dit, c’est 65 % des interrogés qui s’estiment heureux de leur salaire.

ressenti face au salaire

 

Cette enquête confirme un constat déjà fait. En effet des études ont déjà été faites sur la question, par l’Insee notamment. Et malheureusement, les résultats ne sembles pas évoluer. Ce que cette étude amène de nouveau, est la mise en évidence d’un mal bien français, comparativement aux autres pays d’Europe.

En Europe

D’après ce rapport, ce sont les Anglais qui sont les plus heureux au moment de la paie. Ainsi, 23% en éprouvent de la «joie», soit 14 points de plus qu’en France. Toutefois, les Britanniques ne sont que 30% à se déclarer «satisfaits» de leur paie, loin derrière les Hollandais (56%) et les Allemands (46%). Aux Pays-Bas, le taux de déception atteint le niveau le plus bas, très loin derrière la France. En effet, 5% des Hollandais interrogés s’estiment «déçus», tandis que 3% se déclarent «frustrés» et 1% «envieux».

 

Le salaire, comme tout le monde le sait, est une part importante de la satisfaction au travail. Ainsi, ne pas être satisfait peut pousser les travailleurs à changer de profession, changer de structure, changer de région. On constate d’ailleurs en France que la mobilité externe est de plus en plus forte.

Vous envisagez un changement de carrière ? Optimisez votre avenir, tentez votre chance ailleurs grâce à KeeSeeK