La mobilité professionnelle dans la gestion des ressources humaines

La mobilité professionnelle dans la gestion des ressources humaines

Businessman et sa malette

En 2018, 40% des travailleurs français se préparent à vivre une mobilité d’ici deux ans. Une proportion qui augmente chez les 18/24 ans dont un sur deux l’envisage.

Cela montre bien à quel point la mobilité professionnelle est aujourd’hui incontournable dans le mode de l’entreprise.

Et pour cause ! selon les spécialistes en ressources humaines, la mobilité est un véritable accélérateur de carrière pour les collaborateurs et un excellent outil de fidélisation pour les entreprises.

La mobilité permet de rester compétitif

Ce n’est un secret pour personne, le contexte concurrentiel dans lequel opèrent les entreprises aujourd’hui les oblige à changer la manière dont leur capital humain est abordé et géré. Du moins, si elles souhaitent améliorer leurs performances.

«Maintenir en permanence une adéquation qualitative et quantitative de l’emploi implique une approche dynamique, une veille technologique, un suivi de l’employabilité de chacun, une gestion préventive, un effort permanent de qualification et de requalification du personnel en place, le développement de la mobilité et de nouveaux recrutements dans le cadre d’une gestion proactive des compétences», peut-on lire dans  Gestion des ressources humaines, 19e Édition  de Jean-Marie Peretti, professeur et chercheur en ressources humaines.

Ainsi, l’employabilité implique l’adoption de nouvelles formes d’organisation de travail. Celles-ci doivent être adaptées au contexte et aux nouvelles mutations économiques.

Toujours selon Jean-Marie Peretti, « valoriser les atouts de chacun et ouvrir des perspectives à tous sont aujourd’hui des objectifs forts d’une politique d’emploi ». Une approche qui nous rappelle forcément la mobilité professionnelle. Qu’elle soit interne ou externe.

Un contexte qui favorise la mobilité

Cette mobilité professionnelle devient même un passage obligé dans le contexte ultra mondialisé et de transformation digitale que nous vivons. En effet, les lignes sont de plus en plus abstraites, de moins en moins figées. Tandis que les limites géographiques sont toujours plus repoussées grâce aux avancées technologiques.

Et les entreprises dans tout ça ? Elles doivent se diversifier et donc faire preuve d’une flexibilité conséquente. Le collaborateur doit dès lors faire preuve d’une grande agilité et d’une grande souplesse.

En d’autres termes, si les enjeux de la mobilité pour les salariés sont bien sûr de pérenniser un parcours professionnel et de valoriser des compétences en évoluant dans leurs carrières, pour les entreprises, l’enjeu est de s’adapter à un contexte particulièrement changeant tout en tentant d’optimiser la concordance des profils et des postes.

Pour l’entreprise, à l’ère où les collaborateurs conscients de leur bien-être cherchent à concilier vie personnelle et vie professionnelle, la mobilité devient un enjeu majeur. Elle est donc un outil pour fidéliser et retenir les meilleurs collaborateurs à fort potentiel ou ayant des savoirs et savoir-faire spécifiques. Source de motivation, de performance et d’épanouissement, la mobilité professionnelle doit être prise au sérieux et établie de la meilleure façon possible.

Et c’est là que KeeSeeK intervient. En agrégeant logement et emploi, on facilite la mobilité professionnelle et fluidifie le marché de l’emploi.